Nos conseils pour améliorer vos photos (Lightroom)

lightroom

L’application de retouche d’images d’Adobe est complexe, voici donc quelques conseils peu connus pour vous aider à la maîtriser Lightroom.

Les meilleures applications de retouche photo ont toutes quelque chose en commun : elles offrent de nombreuses fonctionnalités ! Au-delà des outils d’édition évidents, il existe de nombreux raccourcis clavier et des solutions de contournement cachées dont beaucoup d’entre nous ignorent l’existence sur Lightroom.

Une fois que vous maîtrisez les bases de la retouche dans Adobe Lightroom, savoir quels outils et raccourcis peuvent accélérer votre flux de travail change complètement la donne.

Voici neuf de nos conseils et astuces Lightroom préférés que vous ne connaissez peut-être pas encore.

Conseil 1 : superposition de grilles

Avant de commencer à vous parler de la première astuce, il est nécessaire de s’assurer que vos photos respectent les dimensions que vous souhaitez. Voici un guide pour découper vos images sur Photoshop.

Notre première astuce Lightroom peut s’avérer très utile lorsqu’il s’agit d’aligner votre composition. Vous connaissez probablement la règle des tiers, mais Lightroom propose un certain nombre de superpositions de grilles pour différents types de composition.

Une fois que vous êtes dans l’outil de recadrage, appuyez sur la touche O de votre clavier pour faire défiler les différentes superpositions de grille et choisir celle qui convient le mieux à votre image.

Vous pouvez également inverser et faire pivoter les superpositions. Nous aimons utiliser cette fonction sur la superposition de la spirale dorée lorsque nous avons utilisé des lignes directrices dans une image. Pour faire pivoter la grille, appuyez sur les touches Shift + O de votre clavier.

Conseil 2 : isoler votre image

Lorsque vous modifiez votre image, il peut être très utile de s’asseoir et d’analyser votre image sans aucune distraction. Il existe plusieurs raccourcis clavier pour cela. La touche L réduit le reste de l’écran pour que vous puissiez voir votre image seule. Appuyez à nouveau sur L pour que l’arrière-plan devienne complètement noir. Vous pouvez également utiliser la touche F pour obtenir une version plein écran de votre image avec un arrière-plan sombre. Cela peut vraiment vous aider à déterminer s’il y a quelque chose dans votre image que vous devez modifier.

Cela nous amène également à l’astuce suivante…

Conseil 3 : modifier la couleur de l’arrière-plan avec Lightroom

Si votre image est particulièrement claire ou sombre, il peut être utile de modifier la couleur de l’arrière-plan dans Lightroom afin de l’adapter aux tons de votre image. C’est le même principe que de décider de monter vos images imprimées sur un cadre blanc ou noir. Utilisez un fond blanc pour voir si votre image doit être éclaircie, ou un fond noir pour voir à quel point votre image est sombre. Souvent, nous pensons que l’image est trop lumineuse à l’écran parce qu’elle est rétroéclairée, alors le fait de la voir sur un fond blanc peut vraiment aider à obtenir les bons niveaux.

Pour ce faire, faites un clic droit dans l’espace vide autour de votre image et choisissez l’une des options de couleur.

Conseil 4 : Masque automatique avec Lightroom

Combien de temps avez-vous passé à nettoyer les bords de votre outil de brossage lorsque vous peignez sur quelque chose de petit et de spécifique ? L’outil de masquage automatique vous fait gagner tellement de temps lors de l’édition que vous regretterez de ne pas l’avoir découvert plus tôt.

Pour utiliser le masque automatique, sélectionnez l’outil brosse et faites défiler l’écran jusqu’au bas du panneau. Cet outil fonctionne en identifiant les différents tons et niveaux d’exposition de votre image qu’il pense que vous voulez modifier.

Cependant, si vous essayez de passer le pinceau sur un objet qui a des tons similaires autour de lui, il ne sera pas toujours totalement précis. Dans ce cas, nous vous recommandons de zoomer pour pouvoir utiliser l’outil de brossage avec plus de précision.

Conseil 5 : Des curseurs plus longs

Pendant le processus d’édition, il peut être facile de déplacer les curseurs de manière trop radicale, surtout si vous travaillez sur un petit écran. Pour les agrandir, saisissez le bord du panneau et faites-le glisser vers l’extérieur (vers l’image). Vous pourrez alors utiliser les curseurs avec plus de précision. 

Conseil 6 : Avant et après

Si vous voulez voir une comparaison avant/après de votre image, il y a plusieurs façons de le faire. Pour voir une comparaison côte à côte, appuyez sur la touche Y de votre clavier, ou cliquez sur l’icône dans le panneau situé sous votre image. Vous pouvez également appuyer sur la touche \ pour voir l’image en taille réelle avant toute modification, et appuyer à nouveau sur \ pour revenir à la photo modifiée. Cet outil peut s’avérer très utile au cours du processus de modification pour s’assurer que vous n’êtes pas allé trop loin.

Conseil n° 7 : détourage rapide Lightroom

Il peut être difficile de voir sur un écran quelles parties de votre image sont trop claires ou trop sombres. (C’est pourquoi il est si important d’apprendre à lire un histogramme !) Si vous voulez voir où votre image est écrêtée, appuyez sur la touche J de votre clavier. Si votre image est bien exposée, rien ne se passera (c’est bien !).

Cependant, si certaines parties de votre image sont trop blanches ou trop noires, vous verrez des couleurs apparaître sur votre écran. Le rouge signifie que cette section particulière est trop blanche, et le bleu qu’elle est trop noire. Pour corriger cela, il suffit de déplacer les curseurs blancs et noirs jusqu’à ce que les couleurs disparaissent. Il est important de faire preuve de bon sens avec cet outil, car dans de nombreuses images d’astrophotographie et de nuit, il montrera un écrêtage dans les noirs, mais vous pouvez en fait vouloir beaucoup de noir dans vos images astro. 

Conseil 8 : Mode Solo

Pour un utilisateur novice de Lightroom, le nombre de panneaux différents peut être un peu écrasant. Le mode Solo peut être utile si vous souhaitez éviter de faire défiler l’écran de haut en bas pour trouver un panneau particulier. Cela signifie qu’il n’y aura jamais qu’un seul panneau d’édition ouvert à la fois, de sorte que lorsque vous cliquez sur un panneau particulier, tous les autres qui sont ouverts se ferment automatiquement. Il est également plus facile de se déplacer entre les différents panneaux, car vous pouvez tous les voir. Pour activer le mode solo, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le panneau d’édition de droite et sélectionnez le mode solo.

Conseil n° 9 : organisez vos images 

Notre dernière astuce est l’une des choses les plus utiles que vous puissiez faire avec vos images, à savoir connaître les raccourcis clavier à utiliser pour organiser et signaler votre travail. Cela peut être particulièrement utile si vous avez pris beaucoup d’images et que vous devez les trier rapidement pour ne modifier que celles que vous souhaitez conserver, ou si vous travaillez avec des clients et que vous devez signaler les images que vous souhaitez leur montrer.

Sur votre clavier, les chiffres 1 à 5 donnent à la photo un classement par étoiles. Les chiffres 6, 7, 8 et 9 donnent un contour de couleur aux vignettes. P marque une image, X rejette une photo et U supprime la marque et ramène l’image au point de départ.

Vous êtes fin prêts à devenir un expert de Lightroom, si ce n’est pas encore fait, voici un lien vous permettant de télécharger ce logiciel.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Et recevez les dernières informations

Partager sur les réseaux sociaux

Nos derniers articles